Action syndicale, Communiqués

Nouveau ministre : la FNEC-FP FO a demandé audience

Nouveau ministre : la FNEC-FP FO a demandé audience

Du SNFOLC 69

Un nouveau ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a été nommé mercredi dernier.

Aussitôt la FNEC FP-FO a demandé audience. Vous lirez ci-joint la lettre du secrétaire général de la fédération ainsi que le communiqué du SNFOLC du 18 mai qui s’inscrit, sur nos dossiers particuliers, dans ce cadre.

En revanche il n’y a plus, dans le nouveau gouvernement, de ministre de la Fonction publique en tant que tel ! D’où la réaction (ci-jointe) de l’Union interfédérale des agents de la Fonction publique (Etat, Territoriale et Hospitalière) Force Ouvrière : « Fonction publique : recherche ministère désespérément ! »

Nous publions ci-dessous le communiqué du SNFOLC et mettons en .pdf le communiqué de la FNEC FP-FO:
Est-il possible de laisser perdurer la situation dans laquelle les précédents gouvernements ont laissé les collèges, les lycées et leurs personnels ?
Pour le SNFOLC, il faut une véritable négociation et des mesures d’urgences sur tous les dossiers brûlants : c’est ce que la FNEC-FP FO a fait dès la nomination du nouveau ministre de l’éducation nationale. Le ministre ne peut s’inscrire dans la continuité des contre-réformes du précédent quinquennat qui ont profondément modifié les conditions de travail, de rémunération des personnels des collèges et des lycées. C’est pourquoi il faut rétablir les prérogatives des enseignants, donner la priorité à l’enseignement disciplinaire. Cela passe par l’ouverture de négociations pour remettre à plat la réforme du collège, de l’évaluation des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation.
Cela passe aussi par le rétablissement des décharges statutaires supprimées par le décret Hamon et qui ont permis d’économiser 1106 postes de certifiés (note d’information DEPP, mai 2017).
La rentrée 2017 est l’occasion, pour le nouveau ministre de rétablir la sérénité dont ont besoin quotidiennement les personnels enseignants. Les formations-formatage, l’accompagnement obligatoire, les pressions, les classes surchargées, l’accroissement infini des tâches, des réunions, de la charge de travail, la multiplication des compléments de service, la baisse des horaires disciplinaires, la multiplication des classes à charge ont considérablement dégradé les conditions d’enseignement.
Il faut revenir sur les contre-réformes des lycées et des collèges qui ont dénaturé les diplômes nationaux en introduisant les épreuves en cours d’année, l’évaluation par projets locaux et par compétences. Cela passe également par la réaffirmation de véritables programmes nationaux garantissant l’égalité d’instruction sur le territoire national.
C’est ce que le SNFOLC, avec la FNEC FP-FO demandera au nouveau ministre de l’Education nationale.
Voici le communiqué « Fonction publique : recherche ministère désespérément … »: fichier pdf FO FONCTION PUBLIQUE RECHERCHE MINISTERE DESESPEREMENT

Mots-clefs :, ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Dangerporno |
Chroniquesalgeriennes |
Ar'Color -Agence de co... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lepetitvionnais
| Democrature
| oualorsquoi