Collège M Utrillo, Retours des formations

Réforme: Usine à gaz? Retours des formations

Réforme: Usine à gaz? Retours des formations

Encore une formation qui révèle bien des choses. J’ai mis en gras les meilleurs moments et je me demande s’il est utile d’informer les parents le 14 qu’il y aura des « générations sacrifiées » ??

 

Formation Montrevel :

La grande majorité des collègues semblaient contre la réforme ou en tout cas étaient très inquiets sur les conditions de sa mise en œuvre. Beaucoup de questions ont été posées en plénière, ce qui fait que le diaporama de présentation de la réforme n’a pas pu être présenté en plein. Beaucoup de questions aussi dans l’atelier dans lequel j’étais. Pas de temps pour la synthèse flash initialement prévue.
Les personnes présentes : une chef d’établissement, une formatrice d’HG, un IPR de lettres, une IPR d’éducation Musicale et une IEN du 1er degré ne semblaient pas tous très au clair avec la réforme et pas tous très convaincus (sauf peut-être l’IPR de musique).
Le discours global qui voulait être tenu était : il s’agit avant tout d’une réforme pédagogique et non une vision de la gestion des moyens. Ce n’est pas la structure qui est importante (je crois que tous se rendent bien compte que c’est une usine à gaz !!!) mais l’objectif pédagogique que l’on poursuit au travers de cette réforme. Il ne s’agit pas de faire de cette formation une « évangélisation » descendante des troupes. Il faut s’appuyer sur les pratiques existantes.
Quelques réponses qui nous ont été données et qui montrent toute la confusion autour de cette réforme :
L’IPR de lettres dit « les 3 heures d’AP en 6e ne seront pas prises sur les heures d’enseignement », correction immédiate de la part de sa collègue« Ah si ! ».
Problème des élèves en 5e actuellement qui n’auront que 5h de LV2 au lieu des 7,5h prévues par la réforme. Réponse gênée des inspecteurs : « le ministère est en train de travailler sur cette question pour accompagner la transition… », réponse de la chef d’établissement de Bâgé « quand il y a une réforme importante, il y a forcément des générations qui sont sacrifiées… ».
Concernant le temps de concertation nécessaire pour le cycle 3 et la liaison école / collège ainsi que pour la mise en place des EPI. On nous renvoie au nouveau décret sur nos statuts indiquant que cela fait partie des missions liées au service d’enseignement. Suggestion de l’IPR de lettres : on peut faire comme dans certains lycées qui prennent du temps de concertation sur les heures d’AP même si l’horaire élève n’est de ce fait plus respecté !
Sur l’équité de l’application de la réforme dans le public et le privé : les chefs d’établissements du privé annoncent qu’ils maintiendront les classes bilangues et les collègues du privé ne sont pour l’instant pas concernés par la formation (ceux que je connais m’ont dit n’avoir pour l’instant pas d’info sur une éventuelle formation). Réponse des IPR : « La Rectrice fera appliquer la réforme de la même manière dans le public et le privé, l’organisme de formation des enseignants du privé est différent mais ils auront aussi une formation ».
Sur le problème des manuels scolaires. Réponse des IPR : « Un renouvellement est prévu en 2 vagues, une en 2016 pour les disciplines ayant des changements de programme les plus importants, et une seconde en 2017 ».
Pour le maintien des groupes en sciences, le dédoublement en AP, la co-animation (solution proposée pour compléter le service des collègues d’allemand !!!), le maintien du latin et du grec, la mise en place des EPI, les problèmes d’EDT : tout ça est renvoyé à l’autonomie des établissements et aux fameuses dotations de 2,45h supplémentaires par division en 2016 et 3h les années suivantes. On a beau répéter que ça ne sera mathématiquement pas suffisant mais on nous répond que ça représente un nombre important d’heures et une marge de manœuvre considérable. On nous a garanti que les DHG à structure équivalente ne baisseraient pas.
Sur de nombreuses questions pratiques des collègues, les réponses sont restées vagues, « nous n’avons pas encore toutes les informations… », « le ministère travaille sur ces questions… ».
Pour résumer : On n’en sait rien mais ne vous inquiétez pas car on compte sur vous et votre créativité pédagogique !!!

 

Mots-clefs :, , ,

Une réponse à “Réforme: Usine à gaz? Retours des formations”

  1. Le 10 novembre 2015 à 14 h 20 min nonalareforme a répondu avec... #

    !

Ajouter votre réponse

Dangerporno |
Chroniquesalgeriennes |
Ar'Color -Agence de co... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lepetitvionnais
| Democrature
| oualorsquoi